Armes nucléaires : sortir des récits officiels

Armes nucléaires : sortir des récits officiels

Par Fabien Escalona

Article paru sur Médiapart le 22 avril 2022 : https://www.mediapart.fr/journal/international/220422/armes-nucleaires-sortir-des-recits-officiels

 »
Entretien avec Benoît Pélopidas, qui détaille les vulnérabilités auxquelles nous expose la dissuasion nucléaire.
Ce chercheur indépendant souhaite que le débat se déverrouille sur les politiques de défense et les armes les plus adaptées aux menaces identifiées (ou imaginables à plus long terme).

Mercredi 20 avril, les autorités russes ont procédé au premier tir réussi du missile balistique intercontinental Sarmat dont la portée maximale se situe entre 10 000 et 18 000 km. Vanté par Vladimir Poutine comme « une arme unique » capable d’emporter jusqu’à 15 têtes nucléaires, le RS-28 Sarmat ne révolutionne pas les équilibres stratégiques, même s’il sera certainement le meilleur, mais à la marge, des missiles intercontinentaux.

Ce test, et la rhétorique qui l’accompagne, s’inscrivent néanmoins dans une phase de tensions entre la Russie et le bloc occidental, due à la guerre en Ukraine. Très tôt dans le conflit, confronté à des sanctions internationales inédites contre son régime, Vladimir Poutine a agité le spectre d’une escalade nucléaire entre grandes puissances.

Pour la première fois depuis longtemps, si l’on met de côté les agitations nord-coréennes, la question de la vulnérabilité de nos sociétés aux arsenaux nucléaires s’est réinvitée avec force, jusque dans nos conversations quotidiennes. D’où l’intérêt de l’approche de Benoît Pélopidas, qui insiste sur la « vulnérabilité » à laquelle nous expose la possession d’armes nucléaires.

Invité de notre émission « Un monde à vif », le chercheur insiste sur la nécessité d’un savoir indépendant à propos du nucléaire militaire. « Quel système d’armes pour quelle politique de défense ? » est le débat qu’il cherche à susciter, notamment sur la base de Repenser les choix nucléaires, publié en début d’année aux Presses de Sciences Po.

« Comme on parle de politiques qui nous engagent pour 70 ans, prévient-il, il ne faut pas se cantonner à un imaginaire de l’avenir qu’on suppose unique, avec un adversaire dissuadable par les armes nucléaires dont nous disposons. »

 »

https://www.mediapart.fr/studio/podcasts/entretien/armes-nucleaires-sortir-des-recits-officiels

Le discours officiel sur le nucléaire

Bienvenue dans le Truman show !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.